Missions de l’UAR (Objet)

L’UAR a pour objet :

  • De défendre et représenter les intérêts collectifs de ses membres vis-à-vis des tiers et des Pouvoirs Publics ;
  • D’assurer à ses membres un cadre de consultations et d’échanges sur toutes les questions d’intérêt commun ;
  • De procurer à ses membres son assistance et son expertise à toute solution de problèmes d’ordre technico-juridique ou financier liés à l’analyse, à la gestion et au transfert de risques en réassurance et/ou en coassurance ;
  • D’engager les capacités potentielles des membres de l’Union à l’effort collectif de stimulation de la croissance et de la performance dans la logique de la stratégie de développement du marché et sa contribution à la stabilité économique et à la formation de l’épargne ;
  • De promouvoir toutes les études techniques et managériales approfondies participant à l’action de développement du marché en relation avec les sujétions de l’environnement et du contexte juridique et économique national et international ;
  • De mettre en œuvre les instruments technico-juridiques concourant à la maîtrise et à la fiabilité des souscriptions et de sélection de risques et pourvoir à l’optimisation des modèles d’évaluation des coûts de risques ;
  • D’organiser un cadre de concertation avec les représentants des salariés sur toutes les questions relatives aux relations de travail dans le cadre de la convention collective ;
  • D’assister les membres de l’Union à l’accès à l’expertise professionnelle auprès d’organismes compétents en matière d’évaluation de risques ;
  • De prévenir et arbitrer, s’il y a lieu, sur tout litige pouvant survenir entre ses membres ou avec d’autres partenaires ;
  • D’œuvrer à l’amélioration de la qualité des prestations au profit des preneurs d’assurance et des bénéficiaires d’indemnités ;
  • De veiller au respect des règles de déontologie régissant la profession et proposer aux organes compétents toute sanction en cas de violation de ces règles ;
  • De promouvoir une politique de formation de haut niveau, de perfectionnement et de formation de rythme intensif pour préparer les cadres aux techniques d’analyse, de gestion de risques et de sinistres, de management et de l’ingénierie financière à leurs niveaux les plus complexes ;
  • D’entreprendre toutes les actions permettant la création de groupement d’intérêts communs ;
  • D’assurer à la fonction Recherche et Développement l’allocation de ressources suffisantes et la disponibilité d’un encadrement de haut niveau ;
  • D’assurer la disponibilité de fonds documentaires actualisés favorisant la perception de l’évolution des normes de standard international et assurer à la fonction communication la mise en œuvre d’instruments participant à la valorisation de l’image de l’assurance auprès du public ;
  • De favoriser la communication interne et externe notamment dans l’approche et l’analyse des grandes tendances socio-économiques, l’exploration de l’évolution technologique et les études d’impact sur l’environnement assurantiel national ;
  • D’initier un cadre d’échanges et de coopération durables avec les grands centres d’études étrangers et participer à toute rencontre ou manifestation concernant l’activité d’Assurance et de Réassurance ;
  • D’amorcer les études prospectives de modernisation de règles prudentielles et la construction de système d’information intégré favorisant une vision systémique et globale du marché ;
  • De veiller à l’harmonisation des modèles d’application des dispositifs législatifs ou réglementaires initiés par les Pouvoirs Publics ;
  • De proposer, le cas échéant, à l’autorité de régulation, toute solution de problèmes d’intérêt commun engageant la profession dans tous les domaines de l’activité d’assurance et de réassurance ;
  • De promouvoir un cadre de convergence et de concertation de tous les membres pour construire un ordre opérationnel et institutionnel dédié à l’émergence de capacités potentielles autour des objectifs stratégiques majeurs de l’Union.